top of page

Urgences et soins non programmés : des réponses rapides et fortes pour l’été



Le 31 mai dernier, le président de la République a annoncé le lancement d’une mission d’appui visant à identifier de premières solutions opérationnelles pour faciliter l’accès aux soins urgents et non programmés partout en France. Désigné par Brigitte Bourguignon, le Docteur Braun, entouré d’un collectif de professionnels de santé, a présenté aujourd’hui 41 recommandations pour répondre aux risques de l’été.


Le système de santé fait face à des tensions importantes sur le plan des ressources humaines. Ces tensions sont le résultat de deux ans et demi de crise sanitaire, mais aussi de facteurs plus structurels (pénurie de soignants) et sociétaux (les aspirations des professionnels évoluent). Ce qui avait été engagé lors du précédent quinquennat avec la fin du numerus clausus produira mécaniquement des résultats dans la durée, mais il y a urgence à avancer.


Les Français sont inquiets, et ont de plus en plus de mal à se repérer dans le système de santé, et à accéder aux soins, en particulier dans les situations d’urgence ou non prévues. Ces difficultés se cristallisent dans les services d’urgence, mais touchent en réalité tous les étages de l’hôpital et la médecine de ville. C’est en mobilisant l’ensemble des acteurs que l’on pourra désengorger les urgences, et surtout mieux répondre aux besoins de santé de la population.


Parce que les Français doivent avoir des réponses, et parce que les professionnels en poste doivent être soutenus, à la demande du président de la République, une mission « flash » a été confiée au Dr François Braun, urgentiste, associant une équipe resserrée de professionnels de santé.


L’objectif est de pallier les risques de l’été grâce à des propositions, conçues par des professionnels de santé, qui pourront être rapidement déployées.


Pour accéder au dossier de presse et au rapport du Docteur Braun :





Commentaires


bottom of page